Dispo / Tarifs
  • antibes
Votre séjour
 
   

Antibes

Déjà habité à l’âge de fer, le territoire d’Antibes conserve les traces d’un important échange avec les Grecs de l’antiquité. Les fondations d’Antipolis, colonie de la cité phocéenne de Marseille, dateraient du 4e siècle avant J.C.. Le territoire est administré par les Grecs jusqu’au milieu du premier siècle avant notre ère, lorsque César reprend les colonies marseillaises après sa victoire sur Pompée. D’abord communauté autonome puis cité, Antipolis sera intégrée à la Gaule narbonnaise.

De nombreux vestiges montrent qu’Antibes a été rapidement dotée des bâtiments et équipements incontournables de toute ville romaine : deux aqueducs pour l’acheminement de l’eau, un amphithéâtre et plusieurs grandes villas familiales.

Les deux tours défensives d’Antibes datent du Moyen Âge. Du 10e au 15e siècle, la cité passa successivement des mains de la famille de Grasse à celles de la famille Grimaldi. C’est cependant au 16e et au 17e siècle que furent construits les remparts autour de la ville. Port d’importance à la frontière du Royaume de France, Antibes est une porte d’entrée privilégiée sur la Provence, dont la facilité d’accès constitue une menace face aux risques d’invasion. Sous le règne de François 1er, elle subit les assauts de Charles Quint à deux reprises. La fortification de la ville débute avec la construction du fort Carré sous Henri II. Au début du 17e siècle, les remparts bastionnés à l’italienne sont bâtis à l’initiative d’Henri IV. Dans la deuxième moitié du siècle, la jetée, le chenal du vieux port et le bastion du port verront également le jour.

C’est au 19e siècle, avec la croissance urbaine d’Antibes puis la naissance de la station balnéaire de Juan-les-Pins, que le démantèlement progressif des remparts de la ville s’imposa.

Aujourd’hui mondialement renommée, Antibes est une destination prisée pour ses 23 km de littoral, ses quatre ports, sa vieille ville au charme préservé, son dynamisme culturel et son infinie offre de loisirs. Labellisée pour la qualité de ses équipements balnéaires et portuaires, elle accueille des manifestations nautiques d’envergure comme les Voiles d’Antibes, le salon Antibes Yacht Show ou la Croisière Bleue.

Dynamique et tournée vers l’avenir, Antibes abrite une grande partie de la technopole européenne Sophia-Antipolis, plus grande de France et d’Europe. Elle accueille aussi de grandes manifestations culturelles tout au long de l’année : des festivals de musique, des expositions d’art, comme des représentations d’art vivant.

Parmi les sites incontournables et nombreux lieux d’intérêt à Antibes figurent des espaces naturels d’exception comme la presqu’île du Cap d’Antibes et le sentier de Tire-Poil qui longe son littoral. La batterie du Graillon, ancien site militaire, accueille désormais une muséographie dédiée à la découverte des espaces sensibles et à leur préservation. Le site abrite également un centre de soins pour tortues marines.

Le marché provençal de la cité, très réputé, contribue à faire d’Antibes un lieu privilégié de conservation des traditions et de la culture provençale.

Plusieurs musées sont également à visiter dans la vieille-ville, entre deux siestes sur les plages de Juan-les-Pins : le musée Picasso dans le château Grimaldi, le musée d’Archéologie qui abrite le fameux Galet de Terpon gravé d’une des plus anciennes inscriptions en grec découvertes en Gaule, le musée Peynet consacré au dessin humoristique, ou encore le musée de la carte postale.

Parmi le patrimoine bâti de la ville, sont à ne pas manquer le fort Carré, le port Vauban qui est l’un des plus grands ports de plaisance d’Europe, et le phare de la Garoupe.

Le Marineland, créé en 1970, est composé d’un parc de loisirs aquatique et d’un parc zoologique marin. Site le plus visité de la région, il est emblématique d’Antibes.