Dispo / Tarifs
  • bandol
Votre séjour
 
   

Bandol

Village sur la Méditerranée déjà présent au Néolithique, Bandol disparaît à la fin de l’Antiquité du fait des invasions barbares, lorsque les habitants du littoral sont contraints de fuir vers l’intérieur des terres. Le site de Bandol ne sera réinvesti que bien plus tard, au 16e siècle, à la fin des guerres de religion. Un fort y est construit, qu’Henri IV offre à un valeureux militaire, Antoine Boyer, pour le récompenser de sa loyauté et de son courage. L’homme est anobli, et sa famille créera en 1715 un nouveau village autour du fort, composé de sept foyers pionniers. La culture de la vigne permet un développement rapide de Bandol. Dès la fin du 18e siècle, Les vins du cru sont célébrés à la table de Louis XV.

Situé dans un écrin naturel entre plages méditerranéennes et collines, Bandol conserve encore aujourd’hui le charme du village côtier qu’il était au 18e siècle, autour de son église Saint-François-de-Sales et de son port historiquement lié au commerce du vin. Aujourd’hui port de plaisance, il abrite encore quelques pointus aux couleurs variées, barques de pêche traditionnelles emblématiques de la Méditerranée.

Destination de charme, Bandol séduit pour les trésors que recèle son littoral côté mer, comme pour la richesse de son terroir, la fraîcheur de ses parcs et promenades, et l’authenticité de ses marchés provençaux.

La magnifique baie de Bandol a été durant le 18e et le 19e siècle le port de départ des exportations des vins de table produits localement. Ces vins du vignoble de Provence bénéficient de l’AOC depuis 1941. Leur production a pour ancrage géographique 1500 hectares autour de Bandol, s’étendant du massif de la Sainte-Baume à la mer. Majoritairement rosés, les vins de Bandol comprennent aussi des rouges de très haute qualité et une faible proportion de blancs. Pour les découvrir, rien de tel qu’un moment de détente sur la terrasse d’un des restaurants du littoral ! Plusieurs domaines du vignoble proposent également des visites avec promenade dans les vignes, découverte des caves et dégustation.

Le patrimoine de charme de Bandol est issu tout à la fois de son passé de village côtier du 18e, et de son développement en tant que station balnéaire au début du 20e : on découvre, en flânant, son église 18e, son kiosque à musique des années trente, son beffroi au remarquable campanile, ses œuvres d’art urbaines, ou encore ses belles façades classées au patrimoine du 20e siècle.

À la plage du Barry, une plaque commémorative rappelle que le lieu a accueilli en 1943 les premiers essais du scaphandre autonome créé par les pionniers de la plongée sous-marine Cousteau, Taillez et Dumas.

Idéal pour un après-midi dépaysant et rafraichissant en famille, le jardin exotique et parc zoologique de Sanary-Bandol abrite de nombreuses variétés de plantes tropicales et de cactées, ainsi que des mammifères, des reptiles et des oiseaux exotiques.

Face à Bandol enfin, l’île de Bendor longtemps inhabitée a été rachetée en 1950 par Paul Ricard, le créateur du pastis éponyme. Elle forme avec l’île des Embiez, qui abrite l’institut océanographique Paul Ricard, le duo que l’on nomme les « îles Paul Ricard ». L’entrepreneur a donné vie à l’île en y faisant construire un hameau, un port, et des établissements de loisirs. Prisée dans les années 60 pour ses fêtes et ses soirées jazz, elle reçoit alors des artistes de tout bord comme Joséphine Baker, Luis Mariano, Dali, Fernandel ou encore Dutronc. Située à seulement 150 m du port de Bandol, l’île se rejoint en quelques minutes en bateau navette. Parsemée d’œuvres d’art, elle abrite aussi un musée des vins et des spiritueux, une galerie d’art et le théâtre Vincent Scotto.