Dispo / Tarifs
  • domaine du rayol
Votre séjour
 
   

Le domaine du Rayol

Le domaine du Rayol, aussi appelé le Jardin des Méditerranées, est un parc paysager exceptionnel situé face aux îles d’Or, au pied du massif des Maures. Véritable invitation au voyage, ce jardin varois recrée les écosystèmes de tous les paysages méditerranéens et des destinations lointaines aux climats arides ou subtropicaux.

D’abord jardin d’une villa art-déco, le parc du domaine de Rayol est redessiné au début des années 90 par le paysagiste et botaniste Gilles Clément sur le concept de « jardin planétaire ». Il occupe 20 hectares de territoire sur la commune de Rayol-Canadel-sur-Mer. Il est aujourd’hui propriété du Conservatoire du littoral et site refuge pour la LPO (Ligue de protection des oiseaux).

Site à explorer comme autant de contrées nouvelles réunies, le domaine du Rayol est composé de 11 jardins thématiques entourés d’un maquis préservé. À côté de l’hôtel de la Mer, le premier jardin est celui des Canaries, planté d’euphorbes, de grands dragonniers et de pins canariens. Un peu plus haut, le jardin de Californie présente des espèces s’épanouissant sous des climats plus arides, comme les cyprès, cactées, yuccas et opuntias. Dans le jardin d’Afrique du sud, bruyères et mimosas colorent les lieux aux côtés des iris et des Amaryllis. Le jardin d’Australie évoque plusieurs paysages d’Océanie, de la brousse épineuse aux landes verdoyantes. Atypique et dépaysant, le jardin d’Asie subtropicale est ombragé de bambous et de Gingko biloba. Les paysages de Nouvelle-Zélande sont représentés à travers un vallon luxuriant planté de fougères arborescentes et une prairie typique de graminées. Le sud-ouest des États-Unis et le nord du Mexique sont évoqués dans un jardin de cactées et de succulentes. Le jardin d’Amérique subtropicale nécessite un arrosage. Chaque saison y est marquée par une floraison particulière. Le jardin du Chili présente une flore d’altitude, avec les espèces épineuses typiques de la lande à puyas, les prairies de lys et les mimosas de l’espinal. Le jardin méditerranéen regroupe enfin les espèces endémiques du pourtour méditerranéen, dans leur grande diversité : on y admire des pins parasols, des palmiers de Crète, des lauriers, des arbousiers de Chypre, des iris d’Alger, ou des euphorbes arborescentes.

En plus de ses 20 hectares paysagers terrestres, le site du domaine du Rayol comprend un jardin marin, sur lequel aucun humain n’intervient : un écosystème à découvrir au cours d’une activité familiale « les pieds dans l’eau », idéale pour les jeunes enfants, ou à travers un sentier de découverte à parcourir en snorkeling, accessible dès l’âge de 8 ans. Le jardin marin comprend lui aussi différents paysages aux biotopes propres : les fonds sableux, l’herbier de Posidonie, les fonds rocheux et la pleine eau. Chaque paysage marin est riche d’une faune et d’une flore différente.

Une partie du domaine de Rayol est également consacrée aux plantes particulières que sont les cistes. Le site présente une collection de 35 espèces de cistes différentes, qui fleurissent simultanément au printemps et offrent alors un spectacle extraordinaire.

Lieu de résidence de familles fortunées au début du 20e siècle, le site actuel du jardin des Méditerranées inclut une partie des bâtiments de ces anciens domaines : l’hôtel de la Mer et la villa le Rayolet.

Le domaine de Rayol-Jardin des Méditerranées propose plusieurs formules de visites, libres, guidées, ou thématiques. Des balades nocturnes sont par exemple régulièrement organisées. Le site abrite aussi des expositions permanentes, autour du milieu marin, de l’histoire des lieux et de la botanique. Des activités sont enfin à vivre en famille au domaine : jardinage, exploration du jardin marin, ou encore observation des insectes.