Dispo / Tarifs
  • le site archeologique olbia
Votre séjour
 
   

Le site archéologique d'Olbia

Unique en son genre, le site d’Olbia abrite l’intégralité des vestiges d’une ancienne colonie massaliote (fondée par les Grecs de Massalia, ancêtre de Marseille). La découverte du site au tout début du 20e siècle permit aux archéologues de mettre à jour le passé antique d’Hyères, dont le territoire était peuplé par les Olbiens au 4e siècle avant notre ère. Cette colonie de soldats, de pêcheurs et d’agriculteurs, avait pour principale vocation de sécuriser le commerce maritime sur la Méditerranée.

Les vestiges présents sur le site archéologique d’Olbia donnent à voir l’évolution de la colonie sur près de 10 siècles. Petite forteresse, la ville d’Olbia a été construite de manière géométrique : de forme carrée et divisée en quatre quartiers égaux, elle ouvrait sur le port par une porte unique. Le site contient encore intactes les fondations des fortifications, des systèmes d’égouts, des habitats, des commerces, des sanctuaires et des thermes. La prospérité et l’activité d’Olbia perdurèrent pendant la romanisation de la région qui suivit la prise de Marseille en 49 avant J.-C.. Au Moyen Âge, une abbaye fut édifiée sur les ruines antiques : l’abbaye Saint-Pierre de l’Almanarre, occupée du début du 13e siècle jusqu’à la fin du 14e siècle.

Le site archéologique d’Olbia peut se visiter librement, à l’aide d’un support de visite avec plan et explications. La visite libre prend la forme d’une promenade au milieu des vestiges, jalonnée de points d’intérêts. En fin de parcours, l’échoppe d’Olbia propose des souvenirs et des produits locaux.

Le site fait aussi l’objet de visites guidées : une formule idéale pour bénéficier d’une analyse précise et passionnante des vestiges antiques.

Olbia se prête tout particulièrement aux ateliers et visites thématiques. Des modes de visite originaux sont ainsi proposés toute l’année, généralement sur réservation. On s’intéressera par exemple aux vins antiques, avec une dégustation de vins produits par le Mas des Tourelles, domaine spécialisé dans l’archéologie des goûts, et une lecture de textes d’auteurs latins sur le sujet. On pourra aussi profiter d’une visite de toute la presqu’île de Giens en compagnie d’un·e archéologue, pour comprendre les paysages à la lumière de l’histoire de la colonie d’Olbia. L’équipe du site archéologique d’Olbia propose également des excursions et visites du sanctuaire grec d’Aristée, sur le tombolo oriental de la presqu’île de Giens.

Des recherches archéologiques sont régulièrement menées sur le site. Elles sont l’occasion de visiter le chantier et d’échanger avec les équipes de fouille. Les opérations archéologiques peuvent avoir pour champ de recherche précis les sanctuaires du site, ou encore les vestiges médiévaux de l’abbaye.

Parmi les autres visites thématiques ou originales proposées à Olbia figurent des balades contées, des siestes musicales, ou encore des stages de yoga.

Des ateliers archéologiques sont proposés aux enfants durant les vacances scolaires de printemps et d’été.

Le site s’anime tout particulièrement lors d’événements nationaux comme les Journées nationales de l’archéologie et les Journées européennes du patrimoine.

Enfin, il est possible de vivre des instants magiques lors des spectacles vivants et des concerts accueillis par le site.

Trésor du patrimoine qui dépasse largement la seule histoire d’Hyères, le site archéologique d’Olbia fait l’objet d’importantes démarches de préservation et de valorisation de ses vestiges antiques et médiévaux : stabilisation de murs antiques, protection contre l’érosion des vestiges situés en bord de mer, mais aussi aménagements pour un meilleur accueil des visiteurs, sécurisation des cheminements, extension des accès aux personnes à mobilité réduite et amélioration de l’approche des vestiges pour une meilleure visibilité par le public.