Dispo / Tarifs
  • moustiers sainte marie
Votre séjour
 
   

Moustiers-Sainte-Marie

Classé parmi les « Plus Beaux Villages de France », Moustiers-Sainte-Marie est riche d’un ensemble architectural sublime formé par ses remparts, son église et ses chapelles, son aqueduc et ses fontaines. La pierre de tuffe et les tuiles apportent au décor du village des teintes douces et reposantes.

Village de quelques centaines d’habitants à l’année, Moustiers vit de ses attraits touristiques, mais aussi de la faïence, tradition locale depuis plusieurs siècles. Capitale de la faïence, Moustiers-Sainte-Marie est un territoire de potiers qui abrite une dizaine d’ateliers de fabrication.

L’histoire de la faïence à Moustiers remonte au Moyen Âge, où l’art de la céramique consistait en la fabrication d’objets en terre vernissée. C’est Pierre Clérissy, au 17e siècle, qui développa l’art de la faïence à Moustier grâce au secret de l’email blanc qu’il avait appris d’un moine italien. Lorsque Louis XIV remplaça la vaisselle d’or et d’argent par de la faïence (renflouant le trésor royal par la refonte des pièces en métal précieux), la production des ateliers de Moustiers connut un essor et une notoriété grandissante dans toute l’Europe. Après deux siècles de prospérité de l’industrie de la faïence dans le village, la mode de la porcelaine a raison des ateliers de Moustiers. Il faudra attendre l’initiative de Marcel Provence pour voir les faïenciers relancer l’activité sur la commune.

Le musée de la faïence expose une sublime collection de pièces datant du 17e siècle jusqu’à nos jours, parmi lesquelles des spécimens d’une grande valeur historique. On y apprend, à travers un film, les étapes de fabrication de la faïence et son histoire à Moustiers. Les boutiques d’artistes et les ateliers animent le cœur du village aux côtés des bars aux belles terrasses et des restaurants du terroir.

Village du Parc Naturel Régional du Verdon, Moustiers-Sainte-Marie appartient également à la réserve naturelle classée par l’Unesco Géoparc de Haute-Provence. Ses alentours sont donc riches d’une nature préservée, de paysages diversifiés, mais aussi de sites géologiques d’importance permettant de remonter l’histoire de la planète sur des centaines de millions d’années.

Des visites libres ou guidées du village de Moustiers-Sainte-Marie invitent à la découverte du patrimoine bâti du village et de ses principaux lieux d’intérêt.

Au cœur du village, l’église Notre-Dame de l’Assomption, à l’origine édifice roman, a été en partie reconstruite dans un style gothique entre 1336 et 1361 sous les ordres du cardinal Pierre de Pratis. Elle arbore aujourd’hui un remarquable clocher à quatre niveaux de style roman lombard bâti en tuf calcaire, un chœur de style gothique, et une nef de style roman provençal. L’originalité de l’édifice repose aussi sur son chœur qui n’est pas situé dans l’alignement de la nef.

Le patrimoine religieux de Moustiers comprend également une chapelle bâtie sur les hauteurs du village et qui en domine le bourg : la chapelle Notre-Dame de Beauvoir se rejoint en grimpant près de 300 marches de pierre taillées à flanc de colline. L’ascension est jalonnée par les 14 étapes du chemin de croix. Construite au 12e siècle sur les ruines d’un temple du 5e siècle, la chapelle Notre-Dame de Beauvoir offre depuis son promontoire un panorama exceptionnel sur la vallée et sur le plateau du Valensole. Dans le cimetière du village, la chapelle Sainte-Anne date quant à elle du 16e siècle. Elle a été construite avec les pierres d’une partie des remparts.

Niché au creux d’une étroite vallée, le décor de Moustiers évoque une crèche de la nativité provençale. Au-dessus du village, une imposante étoile est suspendue à une chaîne tirée entre les deux falaises. Son origine reste auréolée de mystères. Après les chutes des précédentes, l’étoile actuelle est la onzième à orner le ciel du village. Elle date de 1957. Sa taille est de 125 cm de large. La chaine sur laquelle elle est suspendue mesure 135 mètres et pèse à elle seule 150 kg.