Dispo / Tarifs
  • photo prafums grasse pano
Votre séjour
 
   

Parfumeries de Grasse

Célèbre pour être la capitale mondiale des parfums, Grasse est une destination incontournable de la Côte d’Azur. Entourée de champs de fleurs et de plantes aromatiques, elle abrite une trentaine de fabriques de parfums et les maisons historiques des plus grands noms de la parfumerie.

Ville de tanneurs au Moyen Âge, Grasse entre dans l’histoire de la parfumerie au 17e siècle, lorsque le tanneur Galimard crée des gants en cuir parfumés qu’il offre à Catherine de Médicis. La tendance se développe dans la haute société. L’industrie du parfum supplante progressivement celle du cuir à Grasse.

À Grasse sont aussi produites les matières premières nécessaires à la fabrication des parfums, des cosmétiques et des arômes alimentaires : ce sont les huiles essentielles, les huiles absolues ou encore les résinoïdes et les distillations. On fabrique également les concentrés appelés « jus », qui sont ensuite mêlés à 80% d’alcool pour obtenir du parfum. L’industrie des arômes alimentaires s’est développée à Grasse dans les années 70.

Capitale du parfum de sa conception à sa fabrication en passant par la production de ses matières premières, Grasse compte sur son territoire de nombreuses cultures de fleurs. Les plus célèbres sont le jasmin, la fleur d’oranger, la rose de mai, la violette, le lys de la Madone, le géranium Rosat, la tubéreuse ou encore l’iris Pallida. Certaines grandes maisons possèdent leurs propres plantations, à l’instar de Chanel qui cultive à Grasse ses roses et ses jasmins.

Les jardins du musée international de la parfumerie présentent sur 2 hectares les plantes aromatiques et fleurs traditionnellement cultivées pour la parfumerie, à travers des espaces paysagers et des cultures en plein champ. On y découvre les végétaux selon leur note olfactive : boisée, fruitée, épicée, musquée ou florale. Le travail de la culture, de la cueillette et de la vente est également expliqué au fil du parcours.

En intérieur, le musée créé en 1989 est entièrement dédié à la prestigieuse activité de la parfumerie. Ses collections sont un témoignage précieux de l’histoire des grandes maisons de parfumerie sur Grasse. On y apprend aussi l’histoire du parfum en général, depuis l’antiquité et dans différentes civilisations. L’art des flacons est mis en avant à travers une incroyable collection d’objets précieux.

De grandes maisons de parfumeurs de Grasse ouvrent elles aussi leurs portes au public. Parmi les plus anciennes figurent la maison Fragonard et la maison Molinard. En plein cœur de ville, la Maison Fragonard tire son nom du peintre grassois dont la ville-musée est également visitable à Grasse. La parfumerie, fondée en 1926, comprend un musée gratuit dédié à l’histoire de la parfumerie, qui expose une collection d’objets rares et précieux : des flacons travaillés, des alambics et des coffrets anciens parmi d’autres curiosités.

Plus vieux parfumeur de Grasse, Molinard est aussi l’une des plus anciennes maisons du monde. Elle est présente à Grasse depuis 1849. En cœur de ville, la bastide Molinard abrite une usine historique en fonctionnement depuis 1900, le laboratoire de création, une savonnerie artisanale, un distilloir construit par Gustave Eiffel et un musée. La visite du musée est guidée : on y découvre quelques secrets de fabrication de parfums de grands noms, ainsi qu’une collection de flacons signés par de grands maîtres verriers. La maison propose des ateliers divers autour du parfum et la création de parfums sur mesure.

La maison Galimard, issue du gantier à l’origine de la reconversion de l’économie de Grasse, propose aussi la visite de son usine et d’un musée associé. Les laboratoires et les salles de conditionnement font partie de la visite. Ils sont l’occasion d’évoquer l’histoire du parfum à Grasse, les procédés d’extraction des senteurs, et les différentes familles olfactives. Le salon de vente propose ensuite les créations de la maison à prix d’usine.

Credit photo : Tim Reckmann