Dispo / Tarifs
  • pierrefeu du var
Votre séjour
 
   

Pierrefeu-du-Var

Aux portes du massif des Maures, le village de Pierrefeu est accroché à flanc de colline dans un environnement préservé de bois et de vignes. Traversé par le Réal Martin, le village s’est installé sur la colline de Sainte-Croix à l’issue des guerres de religion qui dévastèrent le premier bourg médiéval. Les terres de Pierrefeu ont appartenu à la seigneurie des vicomtes de Marseille, puis passèrent plusieurs fois d’une famille seigneuriale provençale à une autre au fil des siècles.

Le château de Pierrefeu, aujourd’hui à l’état de ruines, était réputé au 12e siècle pour être le théâtre des « cours d’amour », ces jeux courtois médiévaux particulièrement florissants en Provence, lors desquels des questions relatives à l’amour étaient débattues à la lumière du code de l’amour courtois. Rostangue, Dame de Pierrefeu, et Mabille de Fos, Dame d’Hyères, animèrent notamment la cour d’amour du château de Pierrefeu.

Parmi le patrimoine bâti de Pierrefeu figurent aujourd’hui une ancienne usine à bouchons qui abrite des salles communales, un ancien moulin à huile, des fontaines, l’ancienne chapelle seigneuriale Sainte-Croix du 11e siècle, et l’église Saint-Jacques-le-Majeur du 17e siècle. Une église du 10e siècle se trouve aussi au hameau Saint-Jean.

Pierrefeu-du-Var abritait depuis 1919 une base d’aéronautique navale, aujourd’hui dissoute mais dont le site comprend encore un atelier industriel aéronautique. En 1923, le village est marqué par l’explosion d’un zeppelin, parti de la base aéronavale de Cuers-Pierrefeu et touché par la foudre en pleine mer. Le Dixmude, c’est son nom, emporte 44 marins dans cet accident. À Pierrefeu, un grand monument est érigé sur l’esplanade qui surplombe la plaine, à la mémoire des hommes disparus durant cette tragédie.

L’environnement exceptionnel de Pierrefeu-du-Var fait de son territoire un site idéal pour les randonnées pédestres et les circuits VTT. Une sélection de balades à pied permet d’embrasser le patrimoine local et la diversité des paysages environnants.

En famille, une escapade au cœur du village est idéale pour découvrir, sur une boucle de 2,5 km, les points d’intérêts de Pierrefeu : l’esplanade du Dixmude, la fontaine Wilson, l’ancienne mairie, l’esplanade du Modulor, l’église Saint-Jacques-le-Majeur, le moulin à huile, les vestiges du château de Pierrefeu, l’Espace Bouchonnerie, la chapelle Sainte-Croix et son belvédère, ou encore l’ancien puits communal.

Trois randonnées faciles, entre 6 et 10 km de longueur pour 2 à 3 heures de marche, permettent de découvrir une grande variété de décors, entre sous-bois, vallons verdoyants, vignes et panoramas de crête : le tour de Sigou ; Vallon Loubier/Maraval ; au fil de l’eau et des crêtes. Le circuit de Baisses, d’une durée de plus de 4 heures pour 13 km de marche, sera apprécié des amateurs de véritables randonnées. Les marcheurs les plus aguerris pourront se confronter aux circuits du Grand Gageai (21 km) et des balcons de Maraval (23 km).

Entouré d’espaces naturels préservés, le village de Pierrefeu possède notamment plus de 3500 hectares de forêts communales. Les zones boisées occupent près de 60 % de son territoire. À la sortie du village, en direction de Collobrières, un arboretum présente 300 espèces différentes d’arbres, d’arbustes et de plantes. Cet arboretum est le point de départ de plusieurs sentiers pédestres balisés pour les randonnées.

Le territoire de Pierrefeu est enfin réputé pour ses vignobles qui produisent des vins rouges et rosés obtenus à partir des cépages de Grenache, de Cinsault, de Mourvèdre et de Syrah. En plus de la cave coopérative, une quinzaine de domaines présents sur la commune ouvrent leurs portes pour des visites de cave, des dégustations ou de la vente directe.