Dispo / Tarifs
  • route des vins
Votre séjour
 
   

Route des vins de Provence

Les routes des vins de Provence proposent des circuits thématiques à la rencontre de multiples saveurs, de différents terroirs et de professionnels passionnés. De longueurs variées, de moins de 20 km à près de 150 km, ces itinéraires ponctués d’étapes se parcourent à vélo ou en voiture, sur une ou plusieurs journées. Les deux circuits les plus courts sont celui de Sainte-Baume et celui des collines de Bellet dans le vignoble niçois, respectivement de 19 km et de 16 km environ. Pour un itinéraire thématique plus long, il est possible d’opter pour la route des vins du pays d’Aix (25 km), le terroir de La Londe (43 km), les vignobles de la Dracénie (56 km), la route des Alpilles (57 km), les domaines de Camargue (60 km), ou encore le tour du golfe de Saint-Tropez (145 km).

Le circuit oenotouristique de Sainte-Baume comprend 6 étapes dans des domaines viticoles du massif calcaire de Sainte-Baume : les Vallons de Fontfresque, la Bastide de Balcailloux, Château Lafoux, Saint-Jean-le-Vieux, Triennes, ainsi que la coopérative des vignerons de la Sainte-Baume. Parmi les suggestions de visite figurent celles de la Maison des vins des côteaux varois en Provence, de la grotte de Marie-Madeleine et de la basilique Sainte-Marie-Madeleine, plus grand édifice gothique de Provence.

Dans le vignoble niçois, le Bellet est une appellation protégée rare et prestigieuse. Six domaines familiaux ouvrent leurs portes aux visiteurs : Toasc, La Source, Saint-Jean, château de Bellet, via Julia-Augusta et clos Saint-Vincent. Un parcours gourmand qui sera l’occasion aussi de découvrir le vieux Nice et de déguster les vins à la table de bons restaurants labellisés « cuisine nissarde ».

La route des vins du pays d’Aix mène les adeptes d’œnotourisme à la rencontre des producteurs de vins d’appellation d’origine protégée Côtes de Provence Sainte-Victoire : le domaine de Saint-Ser et les vignerons du mont Sainte-Victoire à Puyloubier, le domaine Terre de mistral à Rousset, et le mas de Cadenet à Trets. Un parcours sur les traces de Cézanne, entre les fontaines d’Aix et les paysages de vignobles dominés par le majestueux mont Sainte-Victoire.

Entre le massif des Maures et la Méditerranée, le terroir de la Londe est représenté par des vignerons du Pradet, de Hyères ou de Bormes-les-Mimosas : le clos Cibonne, le château des Anglades, château Maravenne, Figuière, le domaine de la Sanglière, château Angueiroun et le domaine de l’Anglade. Cette route des vins invite aussi à profiter des saveurs et parfums des marchés provençaux, à randonner dans le massif des Maures et à visiter la chartreuse de la Verne.

Les vignobles de la Dracénie : de la vallée des Escalans à La Motte, la route des vins de Dracénie propose 9 étapes dans des domaines prestigieux, dont certains réputés pour leurs grands crus classés. L’itinéraire passe par Saint-Antonin du Var, Lorgues, Draguignan, Taradeau, Vidauban, Les-Arcs-sur-Argens et La Motte. Parmi les incontournables du secteur figurent la Maison des vins Côtes-de-Provence, la chapelle Sainte-Roseline aux Arcs-sur-Argens, ou encore le Musée Terra Rossa à Salernes.

La route des Alpilles est un itinéraire proposé par la chambre régionale d'agriculture Provence-Alpes-Côte-d'Azur à travers des domaines de renom situés à Saint-Étienne-du-Grès, Fontvieille, Les-Baux-de-Provence, Mouriès, Eygalières et Saint-Rémy-de-Provence. La visite des Baux-de-Provence, classé parmi les « Plus beaux villages de France », est un immanquable du parcours.

Une escapade à Arles permet de faire le tour des plus beaux domaines de Camargue : le domaine Isle-Saint-Pierre, le domaine Attilon, le mas de Rey, le domaine de Bouchaud, le mas de Valériole, et le domaine de Beaujeu. L’occasion de découvrir aussi les paysages du Parc Naturel Régional de Camargue, les trésors antiques d’Arles et les Saintes-Maries-de-la-Mer.

De Sainte-Maxime à Ramatuelle en passant par Gassin, La Croix-Valmer et Cogolin, la presqu’île de Saint-Tropez recèle des domaines d’exception producteurs de vins d’appellation Côtes de Provence. Vendanges à la main, enherbement naturel maîtrisé, bastide à murs de faïence, maraîchage et apiculture, chaque domaine a sa particularité.