Dispo / Tarifs
  • saint paul de vence
Votre séjour
 
   

Saint-Paul-de-Vence

Célèbre pour être l’un des plus beaux villages de Provence, Saint-Paul-de-Vence niche derrière ses remparts du 16e siècle au sommet d’un éperon rocheux. Le sublime et la luminosité particulière du site de Saint-Paul n’ont cessé d’attirer les artistes qui y trouvent un cadre tout à la fois reposant et inspirant.

Le village se découvre idéalement au cours d’une promenade : son cœur de ville piétonnier invite à la flânerie, au gré des petits trésors architecturaux et des témoignages du passé. Les rues pavées de galets depuis les années 1950 apportent un charme unique au vieux bourg.

Au cœur de Saint-Paul-de-Vence, la place Charles-de-Gaulle abrite de terrain de jeu de boules provençales : un boulodrome ombragé de vieux platanes qui a vu jouer des personnalités comme Lino Ventura ou Yves Montand. Au bord du terrain, la célèbre auberge de la Colombe d’Or, lieu de rencontre de Montand et de Simone Signoret, a accueilli des poètes et artistes de renom comme Prévert, Chagall, Miro, Braque ou César.

L’entrée dans le village fortifié se fait par la porte de Vence, ouvrage de défense du 16e siècle. La construction des remparts de Saint-Paul-de-Vence a été commandée par François 1er, qui y voyait un site frontalier stratégique dans les rapports de force qui l’opposaient à Charles Quint. Du côté de la porte de Nice, un panorama sublime sur les vignobles, les oliveraies et la Méditerranée s’offre aux visiteurs. Le cimetière du village abrite la tombe du peintre Chagall, à qui l’on doit notamment le plafond de l’opéra Garnier.

En se promenant dans les rues et les ruelles, on peut admirer des hôtels particuliers et de belles maisons du 16e siècle, visiter des galeries de peinture et des ateliers d’artistes, flâner dans les boutiques de créateurs ou de produits d’artisanat local.

Intime et ressourçante, la placette, ancienne place de marché, abrite une rafraichissante fontaine qui alimente un ancien lavoir. À proximité, la maison de Simone Signoret et d’Yves Montand est située dans la montée de la Castre.

L’église collégiale, érigée en hauteur, domine toute la petite ville close. Construite et remaniée entre le 14e et le 18e siècle, elle abrite la remarquable chapelle Saint-Clément, véritable chef d’œuvre baroque. Sur la même place se trouvent les sites d’intérêt principaux de Saint-Paul-de-Vence : l’ancien donjon du château dans lequel sont aujourd’hui installés les services municipaux, mais aussi la chapelle des pénitents blancs, aux murs peints par l’artiste Jean-Michel Folon.

La visite du musée d’Histoire Locale permet de connaître les différents événements qui ont marqué Saint-Paul-de-Vence durant les siècles passés. Des mannequins de cire créés par les ateliers du Musée Grévin animent la visite en costumes d’époque. On y rencontre notamment François 1er, Vauban, ou encore la reine Jeanne.

Incontournable du village d’artistes de Saint-Paul-de-Vence, la Fondation Maeght est dédiée à l’art contemporain. Elle possède l’une des plus importantes collections européennes d’œuvres d’art du 20e siècle, avec des peintures, sculptures et dessins de Joan Miro, Georges Braque, Pierre Bonnard, Vassily Kandinsky, Fernand Léger, ou Alberto Giacometti, parmi bien d’autres artistes de l’époque contemporaine. Le site de la Fondation, lui-même œuvre d’art à ciel ouvert, est une création architecturale du Catalan Sert, avec qui des artistes de renom ont collaboré. En extérieur sont ainsi à découvrir le Jardin des sculptures, le bassin de Georges Braque et sa mosaïque de poissons, la cour Giacometti, ou encore le labyrinthe Miro. Face au jardin de sculptures, un café original propose aux visiteurs de se rafraichir ou de déjeuner dans une atmosphère reposante et un décor dont le mobilier est signé Diego Giacometti, le sculpteur et designer frère d’Alberto Giacometti.