Dispo / Tarifs
  • sanary sur mer
Votre séjour
 
   

Sanary-sur-Mer

Charmant port de pêche et village provençal typique, Sanary est une destination qui se découvre idéalement en flânant, le long du front de mer, en bordure des quais et dans les ruelles commerçantes. Chaque soir d’été, Sanary s’anime d’un marché nocturne sur lequel découvrir des produits d’artisanat local et des créations, des gadgets originaux, ou des artistes en démonstration. Le port de Sanary tire aussi son caractère authentique de la présence des nombreux pointus, bateaux de pêche provençaux colorés aujourd’hui classés.

De jardins en fontaines et de chapelles en oratoires, Sanary-sur-Mer possède un beau patrimoine culturel, naturel, architectural et historique. L’église Saint-Nazaire originelle est construite à la fin du 16e siècle, à l’emplacement d’un ancien prieuré. Elle sera détruite et reconstruite au 19e siècle dans un style néo-roman. Elle est équipée en 2009 d’un magnifique orgue aux qualités sonores d’exception. En l’an 2000, ses murs avaient été peints de grandes fresques d’inspiration byzantine.

Le patrimoine religieux de Sanary comprend aussi plusieurs chapelles, disséminées dans ses quartiers : la chapelle Notre-Dame de Pitié, présente dans le bourg de pêcheurs de Saint-Nazaire depuis le 16e siècle ; la chapelle privée de la Vernette ; la chapelle d’Espaime qui commémore les victimes d’une attaque de pirates au 17e siècle ; la chapelle Sainte-Trinide bâtie sur un site gallo-romain ; la chapelle Saint-Roch typiquement provençale, construite après la grande épidémie de peste de 1164 ; ou encore la chapelle des Pénitents Blancs, dite aussi du Coquillon, datant du 16e siècle. Un chemin de croix mène enfin de l’église Saint-Nazaire à la chapelle Notre-Dame de Pitié : il est ponctué de 8 stations, mais aussi de 4 oratoires, sur les 16 que compte le territoire de Sanary-sur-Mer.

Parmi le patrimoine remarquable de Sanary figure aussi la tour romane, érigée au début du 14e siècle : cette tour de défense de 21 mètres de haut située sur le port abrite aujourd’hui le musée d’archéologie sous-marine de la ville. À son sommet, elle offre une vue sublime sur l’ensemble du port.

Sur la pointe de la Cride, lieu stratégique du territoire de Sanary durant plusieurs siècles, se dresse une batterie militaire présente depuis le 17e. Agrandie au 19e siècle, elle fait partie de l’ensemble d’ouvrages de défense destinés à protéger la rade de Toulon. La batterie a été en service jusque pendant la Seconde Guerre mondiale. Sur le massif du Gros Cerveau, un autre ouvrage défensif a été construit en 1890. Derrière le fossé et le mur d’enceinte, les emplacements à canons sont taillés dans la roche et des galeries souterraines les relient entre eux.

L’histoire de Sanary a été plus récemment marquée par l’épopée des « Mousquemers », ces pionniers de la plongée sous-marine autonome qui ont pour noms Philippe Tailliez, Frédéric Dumas et Jacques-Yves Cousteau. Le musée Frédéric-Dumas, situé le long du port, rend hommage aux inventions, aux recherches et aux records des trois hommes. Il présente une importante collection d’objets et de documents retraçant l’épopée sous-marine des trois pionniers. Cité historique de la plongée autonome, Sanary expose dans le jardin de Luino une authentique tourelle de plongée Comex fabriquée dans les ateliers des Constructions Mécaniques de Provence dans les années 70.

Station balnéaire de grand charme, Sanary-sur-Mer est enfin une destination idéale pour les amateurs de loisirs de plein air : des randonnées dans le massif du Gros Cerveau aux balades à cheval en passant par les croisières en bateau ou en Aquascope, le panel d’activités y est large. Paradis des sports et loisirs nautiques, la station dispose de clubs de plongée et de clubs de nautisme proposant des activités familiales ou à sensation.

Des oratoires au Gros Cerveau en passant par la pointe de la Cride et le jardin des oliviers, Sanary-sur-Mer possède beaucoup d’espaces verts, de lieux de promenade ressourçants et de zones naturelles. Au square Kennedy, près du parking du port, les promeneurs découvrent un jardin d’enfants, une piste VTT, d’agréables chemins piétonniers et un lavoir du 19e siècle.