Dispo / Tarifs
  • verrerie biot
Votre séjour
 
   

Village de Biot et verreries

À quelques minutes du littoral méditerranéen, sur la Côte d’Azur entre Cannes et Nice, le village de Biot est riche d’une longue histoire et d’un patrimoine prestigieux. Le vieux bourg est animé des terrasses de conviviaux bars et restaurants provençaux, tandis que dans le paysage de campagne arrosé par La Brague nichent deux sublimes parcours de golf.

Le centre historique de Biot témoigne du passé de la ville, tour à tour fief des Templiers et des chevaliers de Malte. La vieille ville est close de remparts et de portes fortifiées. Elle se visite en flânant au gré des ruelles pavées, librement, avec un audio-guide ou en compagnie d’un guide local. Parmi les incontournables de la cité figurent la place des arcades, des 13e et 14e siècles, et ses galeries à sol pavé de galets, les portes fortifiées des Migraniers et des Tines datant toutes les deux du 16e siècle, ou encore le plus récent four à pain communal, de 1930, régulièrement remis en service à l’occasion des diverses manifestations de la cité. Il est conçu en pierres de cinérite, réputées pour leurs qualités réfractaires et issues des carrières mêmes de Biot.

L’église Sainte-Marie-Madeleine de Biot a été édifiée du 15e au 16e siècle sur les vestiges d’une église romane du 12e siècle, elle-même construite sur les fondations d’un temple gallo-romain. Elle se distingue par la présence de deux clochers et par les escaliers qui descendent vers la nef à partir de l’entrée principale.

Très célèbre pour ses verreries, Biot porte le label de Ville et Métiers d’art : réputée pour ses jarres au 14e siècle, Biot entre dans l’histoire de la verrerie d’art avec l’ouverture d’une école de verrerie sur son territoire en 1956. À partir de 1960, l’artiste Torun développe à Biot ses collections de bijoux contemporains. Aujourd’hui, plus de 50 créateurs et créatrices font vivre la ville de Biot, dans des métiers d’art divers comme la maroquinerie, la bijouterie, la sculpture ou la peinture. Méthodes traditionnelles et inspirations contemporaines se rencontrent dans chaque atelier de Biot.

Le musée d’histoire et de céramique de Biot est le lieu idéal pour découvrir la longue tradition artisanale et artistique du village. Installé dans la chapelle des Pénitents Blancs et dans l’ancien hôpital Saint-Jacques, ce musée est riche d’une exceptionnelle collection de documents photographiques, de témoignages et d’objets anciens : des jarres que les artisans de Biot exportaient dans le monde entier dès le 16e siècle et tout particulièrement au cours du 17e et du 18e siècle ; mais aussi des fontaines en céramique vernissée, spécialité de Biot du 18e au 20e siècle.

Le village abrite également le prestigieux musée national Fernand Léger, exclusivement consacré à l’œuvre de l’artiste qui a vécu à Biot. Le jardin du musée est un lieu de promenade calme et rafraichissant, qui expose en plein air des œuvres monumentales inspirées par les travaux de l’artiste. La façade du bâtiment dessiné par l’architecte russe André Svetchine est ornée de mosaïques géantes. Le musée Fernand Léger abrite une collection permanente d’œuvres de l’artiste s’étalant du début du 20e siècle aux années 50. On y découvre donc son évolution et ses différentes périodes, de l’impressionnisme au cubisme en passant par le biomorphisme, la période américaine, les séries des constructeurs ou encore la céramique.

Le village de charme et de caractère de Biot bénéficie enfin d’un environnement privilégié au cœur du parc départemental de la Brague : 5 boucles de randonnée autour de Biot traversent des paysages méditerranéens typiques, entre garrigue, forêt de chênes verts et pinède. Ils permettent d’aller à la rencontre du petit patrimoine rural de Biot : les anciens moulins, les carrières de cinérite, ou les vestiges gallo-romains.